Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rassembleur  d'Etincelles -

Un écrivain journaliste partage avec vous son univers, ses passions, ses coups de griffe à l'actualité et sa passion de la musique des mots

POUR GRISHA...

Publié le 3 Octobre 2011 par Sylviane Sarah Oling in ENTRE VOUS ET MOI... LES MOTS DU LIEN

a21-2

 Témoigner de la puissance de l'entraide dans ces temps troubles me semble d'une  absolue évidence. En aout 2010,   je nouais un maillon supplémentaire à la magnifique chaine d'espoir reliant un jeune berger  Evène grièvement brûlé, Grisha, à  des hommes et des femmes de grande volonté , décidés à lui redonner force et lumière. Je lui adressais une première lettre symbolique, sur ce site,  qui débutait ainsi:  "C’est par un soir de juin 2010 que tu es entré dans mon champ de conscience. Ton histoire, qui commence désormais à avoir un écho, hors des montagnes Verkhoïansk de la Sibérie orientale, où tu vis, a percuté la mienne, sans rémission."

Depuis, des liens se sont  crées avec les membres de l'association Bugey Sans Frontières,  qui  portent ce projet  immense  de redonner un  visage à Grisha.

Je poursuivais mon chemin vers Grisha   par une deuxième lettre  en octobre 2010,  alors que  le jeune homme était attendu à Lyon en janvier 2011,  en précisant cependant : "J'espère ne pas avoir à t'adresser une troisième lettre, à travers le temps et l'espace. Comme tous ceux  pour qui tu représente un symbole, celui de la volonté de vie malgré la violence des obstacles, tu es désormais une petite lumière dans mon existence. J'attends maintenant avec une tranquille certitude le jour où nous nous retrouverons dans un même lieu. Une autre aventure commencera alors pour toi, celle de ta marche vers la guérison". 

Cette troisième lettre, finalement , est celle de la réalisation, puisque  Ayta, sa maman  et Grisha  sont arrivés en France, après maintes péripéties administratives, en avril 2011.

J'ai reçu des nouvelles d'André Bailly, l'un des membres fondateurs de Bugey Sans Frontières.  Depuis son retour de Moscou, après un séjour cet été, Grisha était  accueilli chaque matin au Centre Romans-Ferrari, à Miribel, dans l'Ain,  pour des séances de préparation à la première opération qu'il devait subir. Opération réalisée le 19 septembre dernier par le docteur Foyatier, chef du service des grands brûlés à l'hôpital St Joseph -St Luc de Lyon. 

Grisha est retourné au Centre Romans pour suivre de très importantes séances de rééducation. La chaîne de solidarité est toujours attentive et présente.  A Lyon et à Miribel, Grisha et Ayta sont hébergés amicalement dans des familles et à l'Institution J Guillon.

Des projets sont en cours  pour réunir les fonds très élevés nécessaires pour permettre à Grisha de rester en France tout le temps de ses opérations . Après la venue de Denis Seznec à Champagne en Valromey le 5 octobre, une conférence,  aura lieu le 6 octobre prochain, à 18h30  à la Mairie du 7° arrondissement de Lyon, organisé par l''équipe lyonnaise de Bugey Sans Frontières. 

  Vous rendre à ces manifestations, c'est participer à ce grand élan, mais également connaître la vie ce ce peuple Evene qui a inspiré Nicolas Vanier, parrain de BSF, pour son film "Loup". 

 Voici le texte de présentation de la conférence donnée le 6 octobre:

"Bugey Sans Frontières propose la conférence-diaporama « Des Hommes

et des Rennes »; un chemin initiatique à suivre pour découvrir le pays Sakha

dans sa diversité. Le rêve va se concrétiser lorsqu’au creux de l’hiver,

accueillis par les Evènes, nous aurons la chance de vivre leur vie tellement

différente de la nôtre, tellement plus dure ! Homme vrai de là-bas, Grisha

vient d’un monde où l’extrême est révélateur de rudesse, d’ingéniosité,

d’amitié, de sensibilité... Il sera le pivot d’échanges portant au-delà de lui-même.

Le moment que nous vous proposons de passer ensemble est aussi dédié aux autres brûlés de là-bas; tous n’ont pas sa force.

BSF, reconnue d’intérêt général, délivre des reçus fiscaux "

 

 

 

 

Commenter cet article