Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rassembleur  d'Etincelles -

Un écrivain journaliste partage avec vous son univers, ses passions, ses coups de griffe à l'actualité et sa passion de la musique des mots

Bollywood et ses mirages...

Publié le 8 Juillet 2007 par Sarah Oling in ENTRE VOUS ET MOI... LES MOTS DU LIEN

Il était une fois...un écrivain français qui se prit à rêver (et que l'on aida fortement),de Bollywwood, pour habiller son scénario de couleurs flamboyantes. Pendant un an, des contacts furent noués avec Bombay. Riches de promesses. Me faisant oublier qu'un écrivain n'est pas quelqu'un qui se revêt de confortables certitudes. Cette attente, dans une distorsion avec la réalité, bien loin des strass des studios Bollywwoodiens, ne me fut pas nourricière. J'en ai un temps oublié l'absolue et ardente force de ces moments de profonde intimité avec l'écriture.

Mais, si je ne rêve plus de Bollywwood, je demeure persuadée que nul ne peut vivre sans nourrir parfois des projets fous, sans s'envoler pour de possibles conquêtes. Humain, entre ciel et terre, entre matière et illusion. Notre humanité ne prend vraiment sens que dans la rencontre avec d'autres bâtisseurs de rêve, avec lesquels tomber, se relever, pleurer et rire. Alors les rêves peuvent enfin devenir pierre, puis fondation...

Commenter cet article

BOULLIAT Jean-Claude 29/07/2007 15:59

Quel regard porterions-nous sur la réalité si celle-ci n'était colorée par nos rêves ? Une vie sans rêve, c'est la réalité quotidienne qui est souvent difficultés, désillusions, souffrances . La souffrance tue le rêve comme une vie sans rêve est une vie de souffrance . Certes, la vie n'est pas un rêve et rêver n'est pas vivre mais le rêve fait partie de la vie . La vie est portée par le rêve . Nos pensées, nos regards, nos paroles, devraient toujours offrir une part de rêve à nous-même et aux autres . Car l'autre qui ne fait plus rêver fait souffrir . Le choix n'est pas celui du rêve ou de la vie . Il faut les mêler et non les opposer l'un à l'autre . Il faut frotter l'allumette du rêve sur le silex de la vie . Il faut que l'un et l'autre s'embrassent pour que le tout s'embrase . Jean-Claude