Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rassembleur  d'Etincelles -

Un écrivain journaliste partage avec vous son univers, ses passions, ses coups de griffe à l'actualité et sa passion de la musique des mots

La raison du plus fou...

Publié le 23 Juillet 2006 par Sarah Oling in ENTRE VOUS ET MOI... LES MOTS DU LIEN

Au Liban,  la population du Sud jetée sur les routes tente de survivre au milieu des bombes. En Israël, une partie des habitants du  Nord du pays est partie trouver refuge plus au Sud. Des deux côtés, du bruit et de la fureur. Des deux côtés, des morts et des blessés, civils pour la plupart. Pourquoi? Pour qui?  Israël ne peut laisser le Hesbollah continuer à s'armer puissamment, préparant ainsi sa possible destruction. Le Hesbollah n'a pas apparemment l'intention de laisser passer cette "chance" de montrer sa puissance contre ce petit David qui jusqu'à présent avait réussi à le juguler.Chaque jour qui passe est un jour de trop pour ceux qui sont au milieu de ce chaos. 

Et demain? Dans une cynique logique, le "crime" profitera à ceux qui devront une nouvelle fois reconstruire ce Liban qui n'en finit pas d'espérer le retour de temps apaisés. En Israël aussi, il faudra lever des capitaux pour remettre en état les infrastructures détruites. Mais qui réparera la douleur des familles qui ont perdu l'un des leurs? Le bien le plus précieux de l'Homme debout, sa force vive, c'est sa capacité à tenter de faire la paix malgré tous les obstacles, religieux, ethniques...Je sais qu'il est facile, vu d'ici, à l'abri, d'avoir des réactions "angéliques". Mais pour avoir vécu en Israël, je sais que ce pays n'est pas peuplé  de "va t'en guerre"et de croisés luttant contre l'invasion de "barbares" venus de l'autre côté de fragiles frontières. Pour avoir approché des Libanais, je connais également leur attachement à la paix, leur désir légitime de retrouver la sérénité du temps où le Liban était encore la Suisse du Moyen-Orient. Quand au Hesbollah, lorsqu'il aura perdu toute crédibilité auprès de l'opinion internationale et que, peut-être, une partie du monde arabe se détournera de son parti, qu'aura-il gagné? 

Commenter cet article