Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rassembleur  d'Etincelles -

Un écrivain journaliste partage avec vous son univers, ses passions, ses coups de griffe à l'actualité et sa passion de la musique des mots

Lettre à Dylan, un enfant "difficile"...

Publié le 8 Mars 2009 in ENTRE VOUS ET MOI... LES MOTS DU LIEN

Difficile, à quel point l'a tu été pour que tes parents profanent ainsi ton enfance? Et se justifient des coups, de l'abandon moral et de la désolation affective dans laquelle ils t'ont maintenu par ces mots ?  De quelle matière était-tu conçu pour qu'ainsi l'on te brise comme un objet maladroitement jeté au sol... Le mal est fait. Tu as déjà vécu sept ans de malheur, tes sept premières années. Mais ce malheur-là, Dylan, n'a aucune légitimité à te poursuivre . Le cycle des sept ans peut s'interrompre, le sais-tu?

 C'est une longue route qui t'attends désormais. Il te faudra apprendre la confiance dans des adultes non maltraitants. Qui te rendront à ton enfance, la gravité et la conscience du malheur inscrits en filigrane dans ta mémoire, certes, mais non son caractère inéluctable.

Pas à pas, tu réapprendras à marcher dans un monde imparfait, notre monde,  mais empli de promesses et de miracles. Je te souhaite des matins où le sourire viendra faire danser ton visage. Je te souhaite des rencontres belles et bonnes, avec des êtres généreux, qui te permettront non pas d'oublier, mais peut-être, plus tard, de pardonner. Mais ces temps-là t'appartiennent.  Le pardon, l'accorder ou non, t'appartient, à toi seul. Un jour de grande lumière, parce que quelqu'un t'aura aimé, inconditionnellement, comme tu es, dans ta belle imperfection d'enfant en construction, ton monde s'ouvrira enfin à la légèreté, à la beauté et à l'espérance.

 Si tu savais comme j'aimerai être près de toi pour recueillir tes premiers rires....
Commenter cet article