Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rassembleur  d'Etincelles -

Un écrivain journaliste partage avec vous son univers, ses passions, ses coups de griffe à l'actualité et sa passion de la musique des mots

Entre le beau et le vrai.

Publié le 9 Septembre 2007 in ENTRE VOUS ET MOI... LES MOTS DU LIEN

Un matin comme je les attends, les espère. Soleil rouge à peine dissimulé entre deux nuages. Promesse d'un jour lumineux. Je tente de vous imaginer. Dormez-vous encore? Fragiles instants d'oubli où l'imaginaire construit des cathédrales de possibles.
 
Etre dans le monde et non à sa frontière, voilà le sens de ma quête. Entre le beau et le vrai. Cesser de repeindre l'univers de couleurs éclatantes, mais l'appréhender dans son évident inachèvement. Accueillir cet inachevé comme la véritable aventure humaine.
 
Avec ses abominations. Je pense à ces femmes porteuses d'une féconde trace d'amour et qui, la niant dans une absolue désespérance, lézardent  à jamais leur existence. A ces flammes douces et bonnes soufflées si vite qu'elles génèrent un violent sentiment d'injustice à ceux qui étaient les porteurs et les témoins de ces lumineuses existences.

Mais aussi avec ses multiples grâces. Que je vous laisse énumérer, dans la simple et belle évidence d'un quotidien vécu et non sublimé. 

Un matin comme je les attends, à vivre, ici et maintenant,  plutôt qu'à tenter d'habiller d'improbables projections.

Commenter cet article

sarah Oling 11/09/2007 08:04

Mais n'est-ce pas notre chemin d'humains, de bâtisseurs, cher Jean-Claude, que de faire et refaire les fondations jusqu'à ce qu'elles donnent de l'ampleur et de la hauteur à nos rêves, pour qu'ensuite nous puissions faire voler en éclats les murailles de nos folles certitudes? Oui... Je est un Autre... Mais j'aime aussi à évoquer Rabindrana Tagore "Je" n'existe que dans la mesure où "Je" suis pour les Autres. A la limite, être, c'est Aimer..." Quand au Beau, vaste débat...  Sarah

BOULLIAT Jean-Claude 10/09/2007 10:53

Difficiles moments du réveil : retour à une réalité parfois non souhaitée, dans un réel ou l'imaginaire permet de reconstruire des rêves et des cathédrale  mais aussi des fantasmes, des angoisses et des labyrinthes .Mais il faut se lever et vivre, non pour soi mais pour l'Autre car si l'on vit pour soi "JE" devient un autre et c'est l'aliénation .Pour être soi il faut donc vivre pour l'Autre, pour les autres et l'on sera d'autant plus soi que l'on s'oubliera soi-même, et l'on sera sera d'autant plus dans le vrai que que l'on sera mort à soi-même .Et le vrai conduit à l'harmonie, à la découverte du beau qui seul peut éclairer et féconder le quotidien et rendre la réalité tolérable .Jean-Claude