Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Rassembleur  d'Etincelles -

Les Petits Chanteurs de Saint Marc en concert au profit de "Pour un Sourire d'Enfant"

8 Décembre 2014, 09:31am

Publié par Sylviane Sarah Oling

Les Petits Chanteurs de Saint Marc en concert au profit de "Pour un Sourire d'Enfant"

 Ils étaient près de cinq cent, ce 29 novembre dernier, à être venus au rendez-vous donné dans la basilique Saint Martin d'Ainay de Lyon, par 30 des Petits Chanteurs de Saint Marc, pour un concert exceptionnel. Exceptionnel par la grâce et  la beauté de l'interprétation de ces enfants de 8 à 15 ans, par la magnificence du lieu, la qualité presque vibratoire de l'écoute du public.

 Exceptionnel également par la force du message que ces enfants venaient délivrer, dans le cadre du 25° anniversaire de la Convention Internationale des droits de l'Enfant.  Celui de permettre, par la multiplication de gestes de générosité, à d’autres enfants de vivre non asservis à un travail inhumain, ou d’ « habiter »  ailleurs que dans la rue, là-bas, au Cambodge. Le Cambodge, ce pays où leur sort a brisé les barrières de l’indifférence, grâce à la médiatisation qui a été donnée sur  leurs conditions de vie par les fondateurs de "Pour un Sourire d’Enfant". Cette association, née de ce refus de la fatalité,  il y a près de 20 ans, et qui compte plus de 300 bénévoles, est à l’initiative de ce rendez-vous du cœur avec le public, dans ce haut lieu de partage et d’espérance.  

Un auditoire, venu pour la notoriété reconnue internationalement de la maitrise des Petits Chanteurs de Saint Marc, mais principalement pour cette très noble cause. C'est grâce à un film tourné au Cambodge, et diffusé au sein même de la basilique, que l'histoire de ces enfants a pris sens pour tous. Car comment, après avoir vu les conditions de vie épouvantables de ces petits, encore aggravées par les récentes inondations,  ne pas avoir le désir de faire un geste, quel qu'il soit?  Un geste qui permettra de les sortir de la rue , de les scolariser et  de leur donner un repas quotidien , comme plus de 10 000 d'entre eux depuis 1996?

Ce concert, dont l'intégralité de la recette a été offerte à "PSE", est une magnifique leçon d'espérance. Il est le prélude aux nombreux événements qui auront lieu en 2015, pour les 20 ans de la création de « Pour un Sourire d’Enfant ».  Le parrain de l’association, le réalisateur Patrice Leconte, était il y a quelques jours encore au Cambodge, pour le tournage d’un documentaire qui sera le support marquant  de ces manifestations .

Sylviane Sarah Oling

Pour plus d’information sur PSE :

http://www.site-pse.org/

Voir les commentaires

Les fondateurs de l'association"Pour Un Sourire d'Enfant" nominés au titre de héros humanitaires de l'année 2014

19 Octobre 2014, 10:45am

Publié par Sylviane Sarah Oling


 

Christian et Marie-France des PALLIÈRES élus héros humanitaires de l'année 2014 ?
AIDEX est une des plus grandes organisations visant à fédérer et développer l’aide humanitaire dans le monde. Au cours de son prochain congrès à Bruxelles les 13 et 14 novembre prochains, sera élu le Héros humanitaire de l'année 2014

Sélectionnés et désormais parmi les finalistes, Christian et Marie-France des PALLIÈRES, fondateurs de Pour un Sourire d’Enfant (www.pse.asso.fr) font partie des 5 nominés !

Sera élu celui/celle qui aura reçu le plus de vote par mail (un seul vote possible par adresse mail).

Pour cela il vous suffit d’aller sur le lien suivant :

 Il est fondateur que des êtres d'exception puissent être reconnus, non pour eux-mêmes, mais au nom de leur noble combat pour les enfants du Cambodge, qui, grâce à eux, reprennent le chemin de l'école et deviennent des acteurs du Cambodge de demain. J'ai rejoint depuis peu les bénévoles de cette association et, d'évidence, je vote pour eux...

Sylviane Sarah . Oling

 

Voir les commentaires

"Pour un Sourire d'Enfant". Des milliers d'enfants cambodgiens arrachés à la misère...

5 Octobre 2014, 10:41am

Publié par Sylviane Sarah Oling

C'était le 4 octobre dernier à Sainte Foy les Lyon, dans la banlieue lyonnaise qu'était organisé un dîner cambodgien, dîner préparé  par les membres de l'association Bouddisahapan, de la pagode Bouddikaram à Saint Genis Laval (69). Des danses et de la musique traditionnelle étaient également au programme de cette soirée donnée devant 270 participants. Une soirée organisée par des dizaines de bénévoles, sans publicité, mais avec faste. Pour parler du Cambodge? Simplement pour une découverte culturelle et festive?

Le  Cambodge. Un pays qui demeure l'un des plus pauvres du monde.  Entre 1975 et 1978, les Khmers Rouges n'ont pas seulement assassiné des millions de cambodgiens, mais ils ont laissé derrière eux un pays en ruines et des traumatismes qui perdurent encore aujourd'hui. Quatre années qui ont créé des traces indélébiles dans la population cambodgienne. Quand des milliers de parents ne peuvent nourrir leurs enfants et en sont réduits à les faire travailler sur des décharges, c'est une part de l'humanité qui est atteinte par ricochet.

C'est ce que découvrirent, lors de leur premier voyage au Cambodge en 1995, un couple de retraités, Christian et Marie France des Pallières, les fondateurs de l'association "Pour un Sourire d'Enfant (PSE)"  et ce qu'ils exprimèrent à leur retour est édifiant:  "PSE a débuté ce jour de 1995 où nous avons vu des enfants manger dans les ordures de la décharge de Stung Meanchey à Phnom-Penh au Cambodge. C'était à hurler ! Il n'était pas possible, après avoir vu cela, de continuer à vivre normalement. Il fallait faire quelque chose !

Cela a commencé par des repas directement sur la décharge et puis, comprenant que la situation nous dépassait et dépassait nos moyens, nous sommes rentrés en France pour alerter nos familles, nos amis, nos connaissances, leur dire ce que nous avions vu. Grâce à la mobilisation de tous, nous avons pu, à notre retour au Cambodge, mettre en route "Pour un Sourire d'Enfant"."  

Près de 20 ans plus tard, Thierry Gros, responsable de l'antenne lyonnaise,  qui avait réuni hier soir ces 270 personnes à Sainte Foy les Lyon, venait exposer  un "point d'étape" des miracles accomplis depuis le premier voyage des fondateurs.  Une association qui compte 3 salariés en France et plus de 300 bénévoles, mais qui a permis à ce jour l'emploi de 600 cambodgiens, à Phnom-Penh, Siem Reap et Sihanoukville, qui oeuvrent au quotidien dans les centres créés depuis par PSE. Ce sont désormais plus de 7 000 enfants qui ne vont plus chaque matin perdre leur enfance  dans une  décharge, mais, pris en charge intégralement, sont scolarisés et leurs parents indemnisés (don de riz) de la perte des maigres revenus qu'ils rapportaient. Plus de trois mille d'entre eux ont un métier correctement rémunéré  et participent à construire le Cambodge de demain. Certains suivent des études supérieures, d'autres, qui viennent récemment d'être extraits de la misère, retrouvent peu à peu le sourire.

Et des centaines d'autres enfants attendent d'avoir cette chance. Par un don. Un parrainage, qui a ceci de fondateur qu'il n'a pas pour vocation de faire sortir des enfants du Cambodge, mais bien de leur donner les conditions d'éducation et de bien être pour devenir des citoyens du Cambodge de demain. Pas une promesse, mais déjà une belle réalisation. A poursuivre.

L'association "Pour un Sourire d'Enfant"  a été lauréate du Prix des Droits de l'Homme,

voici son site: www.site-pse.org

S. Oling

musiciens et danseurs de l'association Bouddhisahapan
musiciens et danseurs de l'association Bouddhisahapan

musiciens et danseurs de l'association Bouddhisahapan

Voir les commentaires

Ce temps-là...

19 Septembre 2014, 06:39am

Publié par Sylviane Sarah Oling

Ce temps-là...

Ce temps là... Celui de l'écriture, des envolées, ce temps hors du temps et qui cependant lui donne de la force et de l'évidence. Cette évidence que j'habite en ces heures familières, ma terre d'élection, un temps solitaire, mais promesse de rencontres futures.

Dans quelques mois, les Éditions La Taillanderie feront paraître une nouvelle et belle aventure littéraire, mêlant mes textes et les photos de Gérald Gambier, lui-même auteur, photographe et fondateur de La Taillanderie.

Voir les commentaires

Artice paru dans le magazine "Devant chez Vous "

17 Septembre 2014, 12:42pm

Publié par Sylviane Sarah Oling

Septembre 2014 "Devant chez Vous" Article de Michel Loude

LITTÉRATURE Entre Orient et Occident, de Sarah Oling. éditions l’Harmattan

" Sarah Oling est une personnalité lyonnaise aux talents multiples, aujourd’hui pleinement reconnus. Comédienne, ayant interprété les grands classiques, journaliste, historienne, chargée de mission au Cente d’Histoire de la Résistance et de la déportation de Lyon, elle sait aussi témoigner, sous forme de récits autobiographiques, à propos de la terrible période de la Shoah, dont plusieurs de ses proches furent les victimes.

Très attentive à la géopolitique actuelle, la journaliste suit, de près, l’actualité dramatique qui secoue le Proche Orient et, plus particulièrement, les conflits interminables qui endeuillent Israël et la Palestine.

C’est dans le cadre de son travail de journaliste qu’elle a pu mettre sur pied des entretiens avec des personnalités de premier plan : Raymond Barre, Gérard Collomb, Jean Jacques Gabut, Maître Jakubowicz, Gilbert Larriaga, Jean Wertheimer, Charles Enderlin... au total douze sommités qui ont eu à se prononcer sur les problèmes relatifs à cette partie du monde. Ce qui est frappant, c’est la terrible actualité de ces entretiens, qui datent de 1995, remis à jour cette année! Il en ressort que, malheureusement, les meurtrières agressions récentes de ce mois de juillet 2014 nous infligent une cruelle constatation : rien ne bouge, rien n’a changé depuis des décennies et le règlement d’une paix définitive est toujours une vue de l’esprit! L’enlisement semble la seule détermination de toutes les parties!

Journaliste professionnelle, Sarah Oling sait rendre très vivants ses entretiens par la qualité, la pertinence, l’assurance et l’audace de ses questions, qui sont le reflet d’une belle culture historique, littéraire et philosophique, qui en assure une variété incontestable. À Charles Enderlin, l’envoyé spécial de France 2 en Israël, elle demande tout à trac: "Que répondez-vous à ceux qui affirment que les journalistes sont des manipulateurs et qu’ils ne donnent pas une information exacte?" À André Gluksmann, elle demande, au débotté, si, pour lui "le Général de Gaulle était un visionnaire?"... Le ton est donné, c’est celui, très proche des émissions de France Culture où l’on approfondit un sujet afin d’en retenir la quintessence appréciable, surtout à propos des problèmes épineux qui mêlent à la politique les relations entre les médias et la démocratie, la religion, l’économie, la philosophie, les équilibres stratégiques en vain recherchés par des nations en plein désaccord. On est loin des interviews de quelques secondes accordées aux reporters pour le Journal de 20 heures!

Un témoignage historique, un document d’archives que ces entretiens, une borne, un moment de réflexion salutaire pour y voir plus clair (si possible!) dans ce semblant de dialogue obscur et absurde d’une humanité sourde à la paix, où les civils payent un lourd tribu aux intérêts souterrains d’une politique partisane" Michel Loude

lien vers l'article: http://www.editions-harmattan.fr/_uploads/complements/Article%20Oling%20Devant%20chez%20vous.pdf

Artice paru dans le magazine "Devant chez Vous "

Voir les commentaires

Paru dans la Newletter du CRIF Culture sur "Entre Orient et Occident"...

6 Juillet 2014, 13:33pm

Publié par Sylviane Sarah Oling

Publié le 2 Juillet 2014

« Entre Orient et Occident. De la complexité du monde »,

Journaliste en radio et presse écrite pendant une dizaine d'années, puis chargée de mission au Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon, auteure de six, ouvrages, Sylviane Sarah Oling présente le monde et sa complexité, à travers de nombreux entretiens relatifs aux problématiques de notre temps. Elle a recueilli témoignages de résistants, d'enfants cachés, de déportés, ou la parole vive d'acteurs de la vie politique et culturelle.

Parmi les interviews de ce remarquable recueil, des personnalités connues, telles que les journalistes Paul Amar et Charles Enderlin, l'ancien Ministre et Maire de Lyon Raymond Barre, le bibliste émérite André Chouraqui, l'avocat lyonnais Me Alain Jakubowicz, ainsi que divers artistes.

L'ouvrage présente différentes approches du monde, déclinées selon les sujets évoqués: le Proche Orient, la Justice, le rôle prépondérant de la communication en politique, le pouvoir de l'image, la place de la citoyenneté, l'implication de l'artiste dans la société. En Pygmalion de la parole, l'auteure sait, de façon complète et concise, mettre en relief la pertinence des propos, tout en restant fidèle à la personnalité de ses interlocuteurs.

Préfacé par Gérard Collomb Maire de Lyon, ce livre s'inscrit parfaitement dans le parcours citoyen et militant que mène Sylviane Sarah Oling depuis de longues années.

Éditions l’Harmattan

ISBN : 978-2-343-02226-0

Décembre 2013 - 132 pages

Prix éditeur : 13,30 €

http://www.editions-harmattan.fr/

CRIF

Voir les commentaires

BRUXELLES...POURQUOI?

25 Mai 2014, 07:34am

Publié par Sylviane Sarah Oling

Un musée, fut-il juif, est un lieu de culture et de mémoire... Imaginer que quiconque puisse y perdre la vie est au delà même du concevable. Et pourtant...

En ce musée, un peintre bruxellois, Arié Mandelbaum, avait en 2012, exposé ses créations sous le titre « Le temps d’aimer est aussi le temps de l’histoire ». C'est dans ces mêmes murs, porteurs de la vibration de cette injonction d'amour, et de la trace mémorielle d'événements tragiques, qu'hier après midi trois personnes ont perdu la vie et qu'une quatrième, à cette heure incertaine, se bat pour la conserver.

Au nom de quoi? Des visiteurs, dans un musée, un samedi. Oui... Des visiteurs, pour deux d'entre eux israéliens, dans un musée juif. Une symbolique forte. Qui plus que jamais nous enjoint à encore et toujours appeler à la vigilance et à ne pas baisser la garde devant des faits qui doivent provoquer une légitime indignation. Quelle que soit la cible. Une victime vaut une victime...

S. Oling 25/05/2014

BRUXELLES...POURQUOI?

Voir les commentaires

Publié depuis Facebook

24 Mai 2014, 06:32am

Publié par Sarah Oling

Journaliste en radio et presse écrite pendant une dizaine d'années, puis chargée de mission au Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon. Elle a recueilli témoignages de résistants, d'enfants cachés, de déportés, ou la parole vive d'acteurs de la vie politique et culturelle.

Voir les commentaires

Librairie Presse Vitton - 1001 pages

19 Avril 2014, 12:12pm

Publié par Sarah Oling

Sarah Oling shared Librairie Presse Vitton - 1001 pages's status update.

Voir les commentaires

Publié depuis Facebook

18 Avril 2014, 09:16am

Publié par Sarah Oling

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=42013 ENTRE ORIENT ET OCCIDENT ; DE LA COMPLEXITÉ DU MONDE Entretiens avec Paul Amar, Raymond Barre, André Chouraqui, Alain Jakubowicz sylviane sarah oling Préface de Gérard Collomb COMMUNICATION, MÉDIAS EUROPE France Cet ouvrage regroupe une douzaine d'entretiens de l'auteur avec des hommes, journalistes, politiques ou artistes, qui se sont exprimés sur des sujets majeurs, tels que la problématique du Proche-Orient ou le pouvoir de l'image et dont les paroles ont traversé le temps sans l'altérer.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>