Rassembleur  d'Etincelles -

Articles récents

Ce temps-là...

19 Septembre 2014 , Rédigé par Sylviane Sarah Oling

Ce temps-là...

Ce temps là... Celui de l'écriture, des envolées, ce temps hors du temps et qui cependant lui donne de la force et de l'évidence. Cette évidence que j'habite en ces heures familières, ma terre d'élection, un temps solitaire, mais promesse de rencontres futures.

Dans quelques mois, les Éditions La Taillanderie feront paraître une nouvelle et belle aventure littéraire, mêlant mes textes et les photos de Gérald Gambier, lui-même auteur, photographe et fondateur de La Taillanderie.

Artice paru dans le magazine "Devant chez Vous "

17 Septembre 2014 , Rédigé par Sylviane Sarah Oling

Septembre 2014 "Devant chez Vous" Article de Michel Loude

LITTÉRATURE Entre Orient et Occident, de Sarah Oling. éditions l’Harmattan

" Sarah Oling est une personnalité lyonnaise aux talents multiples, aujourd’hui pleinement reconnus. Comédienne, ayant interprété les grands classiques, journaliste, historienne, chargée de mission au Cente d’Histoire de la Résistance et de la déportation de Lyon, elle sait aussi témoigner, sous forme de récits autobiographiques, à propos de la terrible période de la Shoah, dont plusieurs de ses proches furent les victimes.

Très attentive à la géopolitique actuelle, la journaliste suit, de près, l’actualité dramatique qui secoue le Proche Orient et, plus particulièrement, les conflits interminables qui endeuillent Israël et la Palestine.

C’est dans le cadre de son travail de journaliste qu’elle a pu mettre sur pied des entretiens avec des personnalités de premier plan : Raymond Barre, Gérard Collomb, Jean Jacques Gabut, Maître Jakubowicz, Gilbert Larriaga, Jean Wertheimer, Charles Enderlin... au total douze sommités qui ont eu à se prononcer sur les problèmes relatifs à cette partie du monde. Ce qui est frappant, c’est la terrible actualité de ces entretiens, qui datent de 1995, remis à jour cette année! Il en ressort que, malheureusement, les meurtrières agressions récentes de ce mois de juillet 2014 nous infligent une cruelle constatation : rien ne bouge, rien n’a changé depuis des décennies et le règlement d’une paix définitive est toujours une vue de l’esprit! L’enlisement semble la seule détermination de toutes les parties!

Journaliste professionnelle, Sarah Oling sait rendre très vivants ses entretiens par la qualité, la pertinence, l’assurance et l’audace de ses questions, qui sont le reflet d’une belle culture historique, littéraire et philosophique, qui en assure une variété incontestable. À Charles Enderlin, l’envoyé spécial de France 2 en Israël, elle demande tout à trac: "Que répondez-vous à ceux qui affirment que les journalistes sont des manipulateurs et qu’ils ne donnent pas une information exacte?" À André Gluksmann, elle demande, au débotté, si, pour lui "le Général de Gaulle était un visionnaire?"... Le ton est donné, c’est celui, très proche des émissions de France Culture où l’on approfondit un sujet afin d’en retenir la quintessence appréciable, surtout à propos des problèmes épineux qui mêlent à la politique les relations entre les médias et la démocratie, la religion, l’économie, la philosophie, les équilibres stratégiques en vain recherchés par des nations en plein désaccord. On est loin des interviews de quelques secondes accordées aux reporters pour le Journal de 20 heures!

Un témoignage historique, un document d’archives que ces entretiens, une borne, un moment de réflexion salutaire pour y voir plus clair (si possible!) dans ce semblant de dialogue obscur et absurde d’une humanité sourde à la paix, où les civils payent un lourd tribu aux intérêts souterrains d’une politique partisane" Michel Loude

lien vers l'article: http://www.editions-harmattan.fr/_uploads/complements/Article%20Oling%20Devant%20chez%20vous.pdf

Artice paru dans le magazine "Devant chez Vous "

Paru dans la Newletter du CRIF Culture sur "Entre Orient et Occident"...

6 Juillet 2014 , Rédigé par Sylviane Sarah Oling

Publié le 2 Juillet 2014

« Entre Orient et Occident. De la complexité du monde »,

Journaliste en radio et presse écrite pendant une dizaine d'années, puis chargée de mission au Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon, auteure de six, ouvrages, Sylviane Sarah Oling présente le monde et sa complexité, à travers de nombreux entretiens relatifs aux problématiques de notre temps. Elle a recueilli témoignages de résistants, d'enfants cachés, de déportés, ou la parole vive d'acteurs de la vie politique et culturelle.

Parmi les interviews de ce remarquable recueil, des personnalités connues, telles que les journalistes Paul Amar et Charles Enderlin, l'ancien Ministre et Maire de Lyon Raymond Barre, le bibliste émérite André Chouraqui, l'avocat lyonnais Me Alain Jakubowicz, ainsi que divers artistes.

L'ouvrage présente différentes approches du monde, déclinées selon les sujets évoqués: le Proche Orient, la Justice, le rôle prépondérant de la communication en politique, le pouvoir de l'image, la place de la citoyenneté, l'implication de l'artiste dans la société. En Pygmalion de la parole, l'auteure sait, de façon complète et concise, mettre en relief la pertinence des propos, tout en restant fidèle à la personnalité de ses interlocuteurs.

Préfacé par Gérard Collomb Maire de Lyon, ce livre s'inscrit parfaitement dans le parcours citoyen et militant que mène Sylviane Sarah Oling depuis de longues années.

Éditions l’Harmattan

ISBN : 978-2-343-02226-0

Décembre 2013 - 132 pages

Prix éditeur : 13,30 €

http://www.editions-harmattan.fr/

CRIF

BRUXELLES...POURQUOI?

25 Mai 2014 , Rédigé par Sylviane Sarah Oling

Un musée, fut-il juif, est un lieu de culture et de mémoire... Imaginer que quiconque puisse y perdre la vie est au delà même du concevable. Et pourtant...

En ce musée, un peintre bruxellois, Arié Mandelbaum, avait en 2012, exposé ses créations sous le titre « Le temps d’aimer est aussi le temps de l’histoire ». C'est dans ces mêmes murs, porteurs de la vibration de cette injonction d'amour, et de la trace mémorielle d'événements tragiques, qu'hier après midi trois personnes ont perdu la vie et qu'une quatrième, à cette heure incertaine, se bat pour la conserver.

Au nom de quoi? Des visiteurs, dans un musée, un samedi. Oui... Des visiteurs, pour deux d'entre eux israéliens, dans un musée juif. Une symbolique forte. Qui plus que jamais nous enjoint à encore et toujours appeler à la vigilance et à ne pas baisser la garde devant des faits qui doivent provoquer une légitime indignation. Quelle que soit la cible. Une victime vaut une victime...

S. Oling 25/05/2014

BRUXELLES...POURQUOI?

Publié depuis Facebook

24 Mai 2014 , Rédigé par Sarah Oling

Journaliste en radio et presse écrite pendant une dizaine d'années, puis chargée de mission au Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon. Elle a recueilli témoignages de résistants, d'enfants cachés, de déportés, ou la parole vive d'acteurs de la vie politique et culturelle.

Librairie Presse Vitton - 1001 pages

19 Avril 2014 , Rédigé par Sarah Oling

Sarah Oling shared Librairie Presse Vitton - 1001 pages's status update.

Publié depuis Facebook

18 Avril 2014 , Rédigé par Sarah Oling

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=42013 ENTRE ORIENT ET OCCIDENT ; DE LA COMPLEXITÉ DU MONDE Entretiens avec Paul Amar, Raymond Barre, André Chouraqui, Alain Jakubowicz sylviane sarah oling Préface de Gérard Collomb COMMUNICATION, MÉDIAS EUROPE France Cet ouvrage regroupe une douzaine d'entretiens de l'auteur avec des hommes, journalistes, politiques ou artistes, qui se sont exprimés sur des sujets majeurs, tels que la problématique du Proche-Orient ou le pouvoir de l'image et dont les paroles ont traversé le temps sans l'altérer.

Sarah Oling shared Librairie Presse Vitton - 1001...

18 Avril 2014 , Rédigé par Sarah Oling

Sarah Oling shared Librairie Presse Vitton - 1001 pages's event.

Dédicace de " Tes absents tu nommeras" :
« Telle une étoile issue du big bang, Élise est née de l’explosion d’autres vies. Famille en miettes,
personnalité fragmentée, Élise veut comprendre le sens du destin hors du commun qui semble s’acharner
sur elle. Mais, avant tout, il faut survivre et avancer, quitte à endosser provisoirement une personnalité
armure nommée Léah. Comme dans une fresque romanesque épique, avec une détermination et une
obstination enracinées dans un instinct de survie dont elle n’a même pas conscience, Élise traverse les
épreuves et collecte en chacune, au détour d’une rencontre, au détour d’un lieu, un fragment de vérité. De
tous ces morceaux épars, elle va reconstituer la mosaïque de son histoire personnelle. Et lorsque la
mosaïque est enfin complétée, l’oeil oublie les fragments brisés qui la composent pour ne retenir que
l’image sublimée qu’elle révèle. »
L’AUTEUR

Elle présentera aussi son nouvel ouvrage :
Entret orient et occident De la complexité du monde ouvrage préfacé par Gérard collomb
Sylviane Sarah Oling est journaliste et écrivain. Elle se définit elle-même comme une humaniste engagée et une utopiste lucide, ancrée dans la

Sgnature Dédicace Librairie du Tramway lyon 3°

30 Mars 2014 , Rédigé par Sylviane Sarah Oling Publié dans #ACTUALITES

Sgnature Dédicace Librairie du Tramway lyon 3°
Extrait de la newsletter de
La Librairie du Tramway
92 rue de Moncey, 69003 Lyon
Régionale de l’étape d’avril : Sylviane Sarah Oling

La prochaine auteure régionale que nous recevrons est Sylviane Sarah Oling, qui dédicacera son livre Entre Orient et Occident ; De la complexité du monde (ed. L’Harmattan) le samedi 12 avril de 14h à 16h. Cet ouvrage réunit des entretiens que l’auteure journaliste a réalisé avec des personnalités telles que Paul Amar, Raymond Barre ou encore André Chouraqui.

A noter, ce livre a été préfacé par Gérard Collomb.

Des livres qui choisissent leur destin…et se mettent en marche

16 Mars 2014 , Rédigé par Sylviane Sarah Oling

C’était il y a quelques jours à Paris. Alors que je me rendais chez mon éditeur, mon amie, qui est mon guide culturel dans cette ville où chaque quartier recèle une histoire particulière, me parle d’une bibliothèque mystérieuse. Une bibliothèque sans personne qui achète les livres, ni ne les inventorie, ni surtout ne les vends. Et pourtant ces livres « vivent », ne sont jamais statiques, d’un jour à l’autre peuvent croitre et se multiplier, mais également disparaitre. Oui, une bibliothèque mystérieuse. Mon imaginaire commence à travailler. Cette bibliothèque sans portes ni gardien, qui est tout sauf un « cimetière des livres oubliés » se trouve à Montparnasse, plus exactement au cœur du complexe de cinéma Les Sept Parnassiens. Elle est née à l’initiative d’un homme, Jean François Merle, le propriétaire du cinéma l’Élysée Lincoln. Bibliothèque modeste, par sa taille, deux pans de murs , mais ambitieuse et noble par son concept. Une affiche en conte la genèse
« Les Russes appellent les papiers qui disparaissent « des papiers à pattes ».
Selon eux ces papiers introuvables sont dotés d’une vie propre. On ne les égare pas, ils choisissent eux-mêmes leur destin.
S’inspirant de cette expression, les Sept Parnassiens ont décidé de mettre à la disposition des spectateurs et des gens du quartier des « livres à pattes ».
Le principe est simple : chacun peut choisir un livre dans la bibliothèque et l’emporter sous la seule condition de le remplacer par un autre. Ainsi les livres circuleront librement sans intermédiaire avec pour tout viatique l’attrait de leur titre et de leur auteur.
Livres classiques et livres inconnus s’échangeront au gré des lecteurs. Certains disparaîtront à jamais, d’autre réapparaîtront par intermittence ….
Derrière cette démarche naïve et audacieuse se cache une idée de partage et de relations entre passionnés de littérature et de cinéma. Pour l’appuyer encore, nous proposons un tableau où les lecteurs pourront afficher les livres qu’ils souhaitent trouver ou retrouver…
Que chacun joue le jeu et notre humble bibliothèque donnera vie aux livres aimés et permettra la découverte de nouveaux livres à aimer… »

Oui une idée ambitieuse et noble. Les livres que nous aimons sont faits pour voyager, pas pour prendre la poussière derrière des vitrines. Ils sont vecteurs de rencontres, d’échange, de vie, en somme.

S Oling mars 2014

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog